Charade, Laurent Loison

cover_loison_charade_signature-68db31a6

 

Présentation de l’éditeur :

 

Le cadavre d’une jeune femme est retrouvé, le visage encore marqué par la douleur de la torture qu’elle a subie. Dans une enveloppe abandonnée sur l’atroce scène de crime, une simple phrase : « les premiers seront les derniers ». Bientôt ce sont d’autres victimes, d’autres messages… Et un mystère qui reste entier. 
Pour arrêter ce jeu sordide, le 36 quai des Orfèvres a missionné le commissaire Florent Bargamont. Le brillant mais glacial enquêteur fait équipe pour la première fois avec une jeune et enthousiaste criminologue, Emmanuelle de Quézac.
Malgré les rivalités qui font rage au sein du 36, le duo d’enquêteurs se lance à corps perdu à la poursuite de ce tueur en série aussi terrifiant qu’inhumain.

 

Ce que j’en pense :

 

Un membre de mon groupe Facebook « Amande et vos lectures » m’a conseillé ce livre.  Même si je ne lis pas énormément de thriller je me suis laissée tenter.

Je découvre le premier livre de Laurent Loison, qui nous emmène dans un univers palpitant, avec des personnages principaux bien construits et qui évoluent au fil de l’enquête.

Le récit est très bien détaillé même les scènes de meurtres, on sent que l’auteur s’est beaucoup renseigné.

J’ai eu du mal à me plonger dans le livre, je trouvais le vocabulaire trop riche et certains mots reviennent trop souvent mais abstraction faite de ces petits détails, l’histoire est prenante, le suspens mené jusqu’au bout et la fin m’a vraiment surprise.

L’intrigue est bien ficelée, pleine de rebondissements et la plume est très fluide, facile à lire.

Il nous emmène dans l’univers terrifiant d’un tueur en série qui n’est pas forcément celui auquel on pense.

J’ai bien aimé ce livre et j’ai hâte que le second sorte.

 

Et vous, connaissez vous cet auteur?

 

 

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Charade, Laurent Loison

  1. Pas encore lu…En lisant ton article, j’ai directement pensé à l’univers des enquêtes de Maigret. Mais, ça doit être totalement différent et beaucoup plus  » réaliste « . Si tu veux découvrir le monde des gangsters des années 50, à Paris, je te conseille de lire les livres d’Alphonse Boudard, romancier et scénariste (1925-2000). Et plus particulièrement  » La métamorphose des cloportes  » dont on a tiré un film. Bon, les femmes n’ont pas toujours un rôle très important dans ses romans, quoique…Il ne faut pas oublier remettre les personnages dans leur contexte historique. Question style, Boudard n’a rien à voir avec Simenon, il est plus proche de San-Antonio pour le vocabulaire (argot). Ces romans sont assez faciles à lire et sont réédités en édition de poche. A toi de voir. Merci pour l’article.

    Aimé par 1 personne

      • Pour infos, j’ai décidé de quitter WordPress et de fermer TOUS mes blogs (manque total d’audience). Je vais tenter l’expérience des blogs ailleurs… Je reste toutefois abonné à ton fil d’actualité Twitter. A +

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s