Coup de gueule et ras le bol

th

 

Attention, mauvaise humeur inside.

 

Pourquoi es tu énervée? me demanderez vous.

Je viens de sortir pour faire des courses, en respectant les gestes barrières, pour la 1ère fois depuis 1 semaine. Une sortie courte mais qui m’a permis de faire un terrible constat : LES GENS SONT ÉGOÏSTES ( enfin pas tous, ne généralisons pas ).

 

A l’heure où de nombreux pays luttent contre un virus inconnu, où des soignants suent sang et eau, renonçant à leurs vacances, où des hôtes de caisse carburent pour réapprovisionner les magasins, à l’heure où des routiers, des pompiers, des policiers sont séparés de leur famille, TOI, petit égoiste, tu te plains de ne pas pouvoir aller faire ton jogging, de ne pas avoir une boite d’œufs ou 1 kg de farine mais penses tu à tous ces gens qui doivent faire leurs courses après leur journée de boulot épuisante, passant après tout le monde? Penses tu également aux personnes qui sont dans l’obligation de sortir?

Non, tu ne comprends pas le message du gouvernement, tu le critiques mais tu seras bien content d’avoir un service hospitalier remboursé quand tu seras malade.

Tu as peur de la suite (et c’est normal), tu as peur des prochaines taxes, je t’entends râler d’ici, mais en étant aussi égoïste, tu participes a la propagation du virus et donc à son rallongement.

Tu me diras que tu ne croises personne, blablabla, mais imagine que tout le monde pense comme toi et ne respecte pas le confinement?

On a tous besoin de sortir, de faire du sport, de promener Médor ou les enfants mais nous prenons notre mal en patience, même si c’est dur, même si les journées sont longues ou stressantes.

Serait ce trop te demander, pour une fois, de penser de façon Nationale, voire Internationale? Pense au nombre de gens dans les hôpitaux, pense aux soignants qui n’ont plus de matériel. Crois tu que c’est le moment d’aller engorger les Urgences parce que tu avais « besoin » de sortir?

Penses tu que tu avais besoin d’acheter 25 kilos de pâtes et 90 rouleaux de PQ? Ne trouves tu pas que ta pensée est contradictoire: peur d’une pénurie pour un virus dangereux mais tu continues de sortir car il fait beau, c’est le printemps et puis finalement, il est peut être pas aussi terrible qu’on le dit, une simple grippe, un complot…

 

Toi qui te plains à longueur d’année de ne pas assez voir tes enfants, ta femme, ta famille, de ne  pas avoir assez de temps pour regarder des séries, pour lire quelques livres, pour profiter de ton jardin, que tu en as marre de courir à 100 àl’ heure, ne penses tu pas que c’est le moment de lever le pied? De profiter des petits bonheurs simples tels que voir ton enfant se lever le matin, cuisiner de bons petits plats…

 

Je ne veux pas être moralisatrice mais je pense à toutes ces personnes qui souffrent pour nous, pour faire tourner la France ( et d’autres pays) au détriment de leur santé et de leur vie.

Le plus beau remerciement que je pourrais leur faire c’est de ne pas finir en réanimation ou faire la queue pendant des heures pour 1 kilo de sucre, de ne pas vider les rayons.

A toutes ces personnes, ces anonymes, MERCI.

A toi, l’égoïste, je ne t’en veux pas mais j’espère qu’un jour tu changeras.

Prenez soin de vous et de vos proches…

 

 

 

17 réflexions au sujet de « Coup de gueule et ras le bol »

  1. c’est la triste réalité, nous faisons nos courses une fois par semaine, et en discutant avec une responsable du magasin, elle me disait qu’elle voyait des gens qui revenaient plusieurs fois/semaine, voilà le problème ! des gens égoïstes prêts à se battre pour des pâtes …. heureusement qu’on n’est pas en guerre, mes parents ont connu ça, et crois-moi même le beurre c’était un luxe, et le papier toilette c’était des feuilles de journaux ! alors qu’aujourd’hui on trouve « encore » de tout dans les magasins (merci aux routiers, aux ouvriers des usines et magasins) ! biz

    Aimé par 1 personne

  2. Entièrement d’accord avec ton article et les commentaires. Dans mon coin, cela se passe relativement bien, les gens respectent les consignes. Les joggeurs sont rentrés chez eux. Les marchés ouverts ont déjà cessé, depuis le début du confinement. En revanche ailleurs, ce n’est pas la même histoire. Ma sœur m’a raconté lorsqu’elle était dans un supermarché pour faire ses courses, des individus se sont battus à tel point que la gendarmerie a dû intervenir. Hé oui, heureusement que nous ne sommes pas en temps de guerre, car effectivement le beurre était un luxe. Mais les gens ne pouvaient pas se battre, car ils avaient des tickets de rationnement. Faudrait-il en arriver là ?

    Aimé par 1 personne

      1. Oh oui plutôt ! Quelle tristesse de voir un tel comportement chez les gens. Au vu de la mentalité actuelle, si nous étions en guerre réelle, il y aurait beaucoup plus de morts qu’il y en a déjà.

        J’aime

  3. Je partage entièrement ton coup de gueule. Voir les gens se balader ou recevoir de la visite me donne envie de les gifler qu’ils se réveillent. Qu’ils comprennent que ce n’est pas une simulation et que ça se passe bien dans notre réalité.

    J’aime

  4. Je suis dégoutée quand je vois des gens se balader dans la rue pour la quatrième fois de la journée depuis mon jardin… Je ne sors pas, je profite de chez moi !! Ah oui c’est bien gentil d’applaudir les soignants, mais vaux mieux ne pas sortir dehors pour ne pas attraper le coronavirus pour ne pas les surcharger encore plus.

    Aimé par 1 personne

  5. Tout est dit. En Afrique ici c’est pire. La police doit taper les gens pour qu’ils restent a la maison pendant le couvre feu… Les sont se prêts à se faire botter souvent pour des raisons stupides

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s