Fond de Teint Eclat Effet Peau Nue Dior

m16210928_255048_zoom.jpg

Quand j’ai eu fini mon fond de teint sérum de Dior (mon avis ici), j’ai cherché quelque chose d’un peu plus couvrant mais qui reste tout aussi naturel et si possible dans la même marque.

Je me suis tournée vers le fond de teint éclat effet peau nue de Dior.

 

Ce qu’en dit la marque :

 

Produit emblématique de la gamme, ce fluide léger et fondant, devenu culte, offre un fini subtilement velouté qui apporte la juste correction, sans masquer le grain de peau, et un éclat naturel non brillant pour une peau nue idéalisée.

 

Ce que j’en pense :

 

Je découvre un flacon transparent, carré, muni d’une pompe, très pratique et hygiénique.

L’application est aisée car la texture est fluide et très crémeuse. La pompe délivre la juste dose. Je l’applique au doigt et je ne retrouve pas d’effet masque, il se fond à la carnation de la peau.

Les pores et les ridules ne sont pas marqués, l’effet reste très naturel, presque indétectable. J’aime mettre un peu de poudre pour un rendu encore plus joli.

La couvrance me convient très bien, il masque les petites rougeurs mais il ne sera pas assez efficace pour une femme qui voudrait camoufler des boutons rouges.

Il n’assèche pas la peau et contient un SPF 15.

J’apprécie le fait qu’il n’ait pas d’odeur.

Il tient toute la journée sans virer et sans s’oxyder, ce qui est le défaut du sérum.

Il est plus couvrant que le sérum mais sans être étouffant, il laisse respirer la peau.

C’est un bon compromis entre l’effet naturel et la couvrance, seul son prix (48 euros) reste un gros frein.

 

Et vous, quel est votre fond de teint préféré?

 

 

 

Vernis semi permanent I Lak Peggy Sage

IMG_20170510_134401.jpg

Pour mon anniversaire, Chéri m’a offert le kit complet de vernis semi permanent.

Il contient :

-La lampe Led

-Le cleaner

-Le tip off

-1 vernis de la couleur désirée en grand format

-La base

-Le top coat

-Le polissoir

-La lime

-Les petits cotons

-L’aluminium pour la dépose

-Les bâtonnets en buis.

Après avoir mis plus d’un an à réfléchir et à lire beaucoup sur le sujet, je me lance enfin.

Je respecte le protocole à la lettre : repousser les cuticules, polir légèrement la surface de l’ongle et dégraisser avec le cleaner puis c’est parti pour la pose en elle même.

 

La base est assez épaisse mais très facile à travailler, elle se catalyse en 30 secondes.

Le vernis est fluide, le pinceau fin mais la pose est très agréable, comme un vernis classique. Il se catalyse aussi en 30 secondes, 2 couches sont nécessaires.

Le top coat est d’une texture que je ne saurai pas définir, mi fluide mi épais mais l’application est aisée. Je catalyse 1 minutes pour donner plus de brillance.

Un petit coup de cleaner sur chaque ongles et ma manucure est finie.

IMG_20170505_065540.jpgIMG_20170429_065034.jpg

 

Le vernis semi permanent nous promet 15 jours voire 3 semaines de tranquillité et, pour cette marque, je le confirme.

Il a résisté à la vaisselle, au sauna, au spa, au hammam, au ménage et à mes nombreux lavages de mains sans bouger.

La brillance est toujours présente, il n’y a aucun accrocs.

Les seules choses qui me donnent envie de l’enlever sont la démarcation de la repousse et la lassitude de la couleur.

La dépose est facile, 20 minutes suffisent, le tip off est très efficace.

Mes ongles ne sont pas plus abimés que d’habitude mais à voir sur la durée.

 

Alors oui, c’est un investissement mais qui, sur le long terme, vaut largement le coup et je ne regrette en rien le passage à ce type de manucure.

Et vous, manucure classique ou semi-permanent?

 

 

Ces livres que je n’ai pas su finir

Il y a des livres comme ça, qui font que je n’accroche pas.

Petit tour d’horizon sur ces derniers.

 

La vie est facile, ne t’inquiète pas : Agnès Martin-lugand

content

Je n’avais déjà pas aimé son premier roman et je ne comprenais pas l’engouement pour cette auteure. J’ai quand même voulu lire un autre de ses livres, pour ne pas fausser mon avis mais il n’y a pas, je n’y arrive pas.

Le style ne me plaît pas, l’écriture est, pour moi, trop gnangnan et traine en longueurs.

J’abandonne et je range ses livres au placard.

 

Petit pays : Gaël Faye

content.jpg

J’avais lu d’excellentes critiques sur ce livre et le résumé me plaisait beaucoup.

Malheureusement, de trop nombreuses longueurs ont eu raison de moi.

Je suis peut être déçue à cause des avis dithyrambiques mais je me suis ennuyée.

Je retenterai peut être prochainement.

 

L’amie prodigieuse : Elena Ferrante

5180-VFvARL._SX210_

Je me suis perdue dans tous les personnages et j’ai trouvé le récit plat, linéaire. Je n’ai pas retrouvé l’ambiance de ce quartier misérable pourtant il ne manque pas de détails, peut être trop.

J’ai trouvé ce livre sombre et je n’ai pas accroché aux personnages.

Je passe mon tour pour les 2 autres tomes.

 

Rien ne s’oppose à la nuit : Delphine de Vigan

bm_9782709635790

J’avais adoré No et Moi et j’avais hâte de lire les autres livres de Delphine de Vigan.

J’apprécie toujours autant la plume de l’auteure mais c’est plutôt l’histoire qui m’a refroidit.

Une sensation de voyeurisme, cette façon de décrire sa mère sans sentiments ni émotions.

Je n’ai pas compris où elle voulait m’emmener mais cela ne m’empêchera pas de lire ses autres récits.

 

Et vous, quels livres vous ont déçu?

 

 

 

 

 

 

 

 

Lait ultra-nourrissant au karité et huile d’argan Peggy Sage

sans-titre

 

Ce qu’en dit la marque :

 

Succombez au plaisir de ce lait ultra nourrissant qui redonne confort et souplesse à la peau.                                                                                                                                             Enrichi en beurre de karité, huile d’argan et huile d’amande douce.

 

Ce que j’en pense :

 

Je découvre un flacon pompe de 500 ml ( disponible en 3 formats), laissant voir la couleur du produit.

Détail original, le lait est orange carotte et très brillant mais ne laisse aucune couleur sur la peau ( oufff)

Le dosage est très facile grâce à cette pompe qui distribue la bonne dose de lait.

L’application est facile car la texture n’est ni trop épaisse ni trop liquide.

L’odeur est juste divine, elle m’offre un voyage en Orient, ni trop entêtante ni trop légère.

Le produit pénètre très rapidement et ne laisse aucune sensation de gras, je peux m’habiller immédiatement après l’application. La peau l’absorbe vite et l’odeur reste pour plusieurs heures.

La peau est assouplie, douce, nourrie et vraiment bien hydratée.

C’est un des meilleurs laits corporel que j’ai eu l’occasion de tester et je trouve que le prix n’est pas excessif pour un si bon produit ( 20,90 euros les 500ml).

 

Et vous, quel est votre lait hydratant préféré?

 

Rouge brillantissime Nocibé

18155587_1464716036893695_1887271079_n

 

Ce qu’en dit la marque :

Le Rouge à lèvres brillantissime est une promesse de brillance pour vos lèvres. Décliné en 6 teintes d’une luminosité incomparable, il vous offre un résultat lèvres mouillées ultra sensuel pour un sourire inoubliable.
Sa texture fondante, laisse une sensation d’hydratation sur vos lèvres pour un confort intense!
Recommandé pour:
-Celles qui cherchent de la brillance et un effet lèvres mouillées.
-Celles qui aiment la brillance d’un gloss et le confort d’un rouge à lèvres

 

Ce que j’en pense :

 

Je découvre un tube argenté, très sobre avec un raisin classique, ni trop gros, ni trop fin.

L’application est très facile et très homogène car la texture est très crémeuse. Il hydrate les lèvres et je n’ai pas la sensation d’avoir les lèvres desséchées.

La couleur n’est pas aussi éclatante ni brillante que promis et il marque les défauts et les toutes petites peaux sèches.

Je trouve qu’il laisse une sensation désagréable sur les lèvres, on sent que l’on porte quelque chose, comme une impression de gras sur la bouche.

Au niveau de la tenue, c’est une catastrophe, bien qu’il n’y ait aucune promesse de la marque sur ce point, mais je pense qu’un RàL qui ne tient pas plus de 2 heures, même sans manger ni boire. n’est pas un bon RàL.

Il file dans les coins et dans les petites ridules.  Si je veux en remettre un peu, il faut absolument tout enlever sinon l’effet clown est immédiat.

C’est une énorme déception, surtout que pour 10 euros j’aurai pu avoir beaucoup mieux.

 

Et vous, les connaissez vous?

 

 

 

 

Mademoiselle Rochas

213783_rochas_parfums_mademoiselle_eau_de_parfum_eau_de_parfum_30ml_500x500

 

La marque vieillissante a voulu s’offrir un petit lifting en nous créant un parfum destiné aux jeunes filles. Il est vrai que, pour moi, Rochas était dédié aux femmes très mures.

Alors top où flop?

 

Ce qu’en dit la marque :

 

Pour le parfumeur Anne Flipo qui a imaginé l’Eau de Parfum Mademoiselle Rochas, il s’agissait de transcrire l’espièglerie et l’impertinence de la jeune parisienne d’aujourd’hui. Appuyée sur l’héritage des belles matières que la maison Rochas cultive, Anne Flipo a délicatement tissé fil à fil une fragrance de séduction. Faite pour une femme énergique et libérée, amoureuse de la vie et de la beauté.

 

Ce que j’en pense :

 

Je ne l’ai testé qu’en échantillon donc je me passerai de commenter le flacon, bien que je le trouve très joli avec ces courbes et ce petit nœud en satin.

Au niveau des senteurs on retrouve :

=> en note de tête : de la groseille et de la pomme d’amour

=> en note de cœur : du jasmin, des pétales de roses et de la violette

=> en note de fond : du bois de Santal, de l’Ambre gris et du Musc chantilly

Il laisse un sillage très doux mais vivifiant, très féminin mais parfait pour une jeune femme. Il n’est pas entêtant et je pense qu’il peut faire un bon parfum pour le quotidien.

La tenue est très bonne, il tient toute la journée.

Par contre, après plusieurs jours d’applications, j’ai développé une grosse allergie avec gonflement, boutons et démangeaisons, ce qui est étonnant car je ne suis pas d’une nature réactive niveau parfum et c’est la première fois que cela m’arrive.

Je suis bien contente de ne pas l’avoir acheté pour perdre 57 euros mais je suis très déçue de ne pas pouvoir le porter car l’odeur est vraiment très agréable et j’adore ce parfum.

La marque a réussi son coup de jeune en sortant ce très bon parfum qui devrait séduire plus d’une jeune femme.

 

Et vous, connaissez vous ce parfum?

Je sais pas, Barbara Abel

images

 

Présentation de l’éditeur :

 

À cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme…
Une belle journée de sortie des classes qui vire au cauchemar.
Une enfant de cinq ans a disparu.
Que s’est-il passé dans la forêt ?
À cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme.
Pourtant, ne dit-on pas qu’une figure d’ange peut cacher un cœur de démon ?

 

Ce que j’en pense :

 

Barbara Abel nous offre ici une thriller psychologique : la disparition d’une enfant et de son institutrice, les remords d’une mère, le sang froid d’un père et le silence buté de cette jeune enfant.

Les personnages sont vraiment tourmentés, j’ai eu du mal à accrocher, comme une impression de « too much », les traits de personnalité sont trop exagérés.

L’intrigue est bien menée même si j’avais deviné la fin à la moitié du livre.

L’histoire est dérangeante, l’auteur nous emmène du côté le plus sombre de l’être humain mais également du côté de l’enfant, qui n’est pas toujours aussi innocent que l’on peut le penser.

Le style est fluide et facile à lire, le livre est bien écrit.

Je dois avouer que je n’ai pas trop apprécié ce livre, trop simpliste à mon goût, trop prévisible. Il n’a pas su me convaincre et ne m’a pas donné envie de lire ses autres ouvrages.

 

Et vous, avez vous lu ce livre?