Jusqu’à ce que la mort nous sépare, Lisa Gardner

images

 

Présentation de l’éditeur :

Tess croyait avoir trouvé le mari idéal en la personne de Jim Beckett, un policier jouissant d’une excellente réputation dans la petite ville de Williamstown, Massachusetts.
Mais deux ans après le mariage, elle découvre l’horreur : son époux a assassiné, dans des circonstances effroyables, plusieurs femmes. Tess n’a d’autre choix que de le dénoncer à la justice.
En attendant d’être jugé, Jim est placé dans un quartier de haute sécurité. Le jour où, tuant deux gardiens, il parvient à s’évader, il n’a plus qu’une idée en tête : retrouver celle qui l’a trahi.
Et lui rappeler qu’ils sont unis, quoi qu’il arrive, jusqu’à ce que la mort les sépare…


Ce que j’en pense :


On découvre l’histoire d’une jeune femme, maman d’une petite fille, traquée par son fou furieux d’ex mari, qui veut la tuer.

On suit la traque de Tess, sa rencontre et son histoire d’amour avec son protecteur ainsi que le plan machiavélique de cet ex mari.

Même si j’ai trouvé le début un peu long et que je trouve la fin un peu trop prévisible, presque bâclée, j’ai aimé ce livre car on se retrouve vite happé par le rythme effréné de cette chasse à l’homme.

Il se lit très vite et facilement.
Je suis aussi un peu déçue car l’auteure tombe facilement dans le cliché : le méchant mari, la gentille femme et le gros dur au cœur tendre.

J’avais beaucoup entendu parlé de Lisa Gardner mais c’est le premier livre d’elle que je lis.

J’ai envie de lire ses autres livres même si j’ai un peu peur qu’ils retombent dans le même schéma.

Et vous, aimez vous cette auteure?

Publicités

5 réflexions sur “Jusqu’à ce que la mort nous sépare, Lisa Gardner

  1. La couverture m’a rendue triste…Pour le gâteau.
    Non mais c’est vrai : c’est du gâchis, on ne saigne pas sur un gâteau, quoi.
    Je ne connais pas cette auteure, mais ta critique me laisse songeuse…Si ses schémas sont aussi carrés, je ne sais pas si je vais me lancer. Peut-être « pour faire une pause », entre deux livres plus touffus ?

    Aimé par 1 personne

    • Oui mais cette couverture illustre vraiment le côté « carnage » de leur mariage. C’est exactement pour ça que je lis ce genre de livres, car je lis des livres assez difficiles et de temps en temps, j’ai besoin de faire une pause, d’appuyer sur le bouton off. Ce genre de lecture permet vraiment de lacher du lest.
      Bon dimance

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s